Mes petites joies de février

Nous sommes déjà à la mi-mars ! Il serait peut-être temps de revenir sur les petites joies et découvertes du mois dernier …

#1 – Profiter de belles journées ensoleillées

Février est capable du pire comme du meilleur. Les années se suivent mais ne se ressemblent pas ! Cette année, il nous a offert le meilleur avec de belles journées aux allures printanières voire estivales. Variabilité naturelle, réchauffement climatique ? Quoi qu’il en soit, cette belle luminosité a permis de recharger les batteries.

#2 – Partir sur les traces du passé de l’Île de Nantes

Qu’il est bon de flâner sur l’Île de Nantes avec sa silhouette si particulière, tout en contraste ! Autrefois, symbole du déclin de la ville, elle est devenue aujourd’hui celui de son renouveau et a su s’adapter aux mouvements de cette dynamique urbaine (même si je ne suis pas fan de toutes les nouvelles constructions), tout en conservant sa mémoire industrielle et fluviale.

#3 – Réaliser une très chouette collaboration

Pour la 2ème fois, Alexandre a accepté de croiser son regard avec ma « plume ». En plus d’être très sympa, vous le constaterez en parcourant sa page, c’est un talentueux photographe (on a du mal à croire qu’il ait démarré il y a seulement 1 an et demi …). Le mois dernier, nous avons donc (re)découvert quelques symboles du Pays du Soleil-Levant. Vous ne regarderez plus les arbres et les pierres de l’Île de Versailles de la même manière …

#4 – Prendre une bouffée de campagne au parc des Oblates

On a de la chance d’avoir à Nantes une palette de parcs pour nous évader sans avoir à aller bien loin. Le mois dernier, je suis retourné au parc des Oblates lors de l’une de ces belles journées printanières. Au milieu de ses allées de chênes, de pins et de cèdres, on a vraiment l’impression d’être hors de la ville le temps d’une escale bucolique.

#5 – Fêter mon Nant’anniversaire

28 février 2017 : le premier jour du reste de ma vie ? Il y a 2 ans, je quittais la région Parisienne pour vivre une nouvelle aventure à Nantes. Nantes, je l’ai choisie, il faut bien l’avouer, un peu par hasard à la faveur d’une opportunité professionnelle. On ne le réalise pas toujours lorsque les choses se passent, mais tout a un sens et rien n’arrive par hasard ! CQFD

Et vous, quelles ont été vos petites joies du mois de février ? N’hésitez pas à les partager en commentaires !

Publié par

Curieuse, rêveuse et flâneuse invétérée, cette belle cité s'avère être un terrain de jeu idéal. Entre culture et patrimoine, suivez mes pas de nouvelle p'tite Lu dans le Nantes d'hier et d’aujourd’hui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.